illusi  n(s)

Illusion(s) propose une alchimie inédite entre chanteurs & instrumentistes.

illusi  n(s)

Chapitre 1 :  Terres celtes

Pour ce premier chapitre, Illusion(s) explore les univers celtes en revisitant mélodies méconnues et airs populaires à travers une formation instrumentale originale et peu commune : 2 voix, guitare, basson et percussions.

Inspirations plurielles​ de pays aux racines extrêmement proches, Illusion(s) offre un panorama culturel varié de la diaspora celte et de ses milles et unes richesses. 

Pour ce faire, Nicolas Haezebaert a piloté sur de longs mois un travail minutieux de recherche, d'arrangement et de composition. 

PROCHAINES DATES : 

Illusion(s)

Actuellement en résidence.

Première représentation prévue courant 2020.

Vous n'avez pas de concert organisé à proximité de chez vous ?

ÉQUIPE ARTISTIQUE :

Nicolas Haezebaert,

Co-direction artistique et guitare

Nicolas commence l'apprentissage de la musique en 2010, il passera ses classes de solfège et d'instruments les années qui suivirent, se spécialisant en jazz, qu'il étudiera pendant sa licence de musicologie à Toulouse. Après quatre nouvelles années d’études, il est aujourd’hui titulaire d’un Diplôme Supérieur d’Expression Plastique en Design Sonore à l'Ecole d'Art et de Design du Mans et à l'Ircam, à Paris. Aujourd'hui ses activités sont diverses : enseignant, compositeur, ingénieur du son et designer sonore pour le cinéma, la radio, le web, le jeu-vidéo ou la communication. Nicolas enregistre notamment depuis 2017 l'Ensemble Sottovoce, quatuor vocal de jeunes chanteurs français créé en 2011. 

 

Actuellement élève du CRR de Saint-Brieuc, il prépare son DEM de Jazz et il lui tient à coeur de poursuivre sa pratique musicale en créant de nouveaux projets originaux.
 

En 2020, il conçoit avec Angéline Johnston la production Illusiøn(s), portée par Noxe Productions.

Angéline Johnston,

Co-direction artistique et soprano

Ancienne élève de la Maîtrise de Sainte Anne d'Auray (de 2001 à 2011), Angéline suit par ailleurs une formation en orgue depuis 2004. Elle intègre ensuite le Conservatoire de Musique et de Danse de Lorient en Chant lyrique, auprès de Didier Helleux et en Direction de Choeur, avec Fabrine Loret. C'est là qu'elle rencontre Tristan Fourault, avec qui elle continue de chanter régulièrement.

En 2011, elle crée l'Ensemble Sottovoce regroupant des élèves de la Maîtrise de Sainte Anne d'Auray et du Conservatoire de Musique et de Danse de Lorient. Le premier concert de l'ensemble, donné le 16 avril 2011, fut organisé pour aider financièrement au voyage pédagogique des élèves d'une école primaire de la ville de Vannes (56).

En Septembre 2012, Angéline Johnston intègre la classe de Chant Lyrique de Jacques Schwarz et la classe de Direction de Choeur de Rolandas Muléika au Conservatoire Régional de Toulouse et suit en parallèle un cursus de musicologie classique.

En 2017, elle intègre le Conservatoire Régional de Tours en classe de Chant Lyrique avec Noémi Rime ainsi que le Département de Musique Ancienne de Tours en classe de Chant Baroque avec Noémi Rime et en classe d'Orgue Renaissance avec Jean-Luc Etienne.

De retour dans sa Bretagne natale, Angéline finit actuellement son cursus de Chant Lyrique en cycle spécialisé auprès de Marie-Cécile Calmelet au Conservatoire de Musique et de Danse de Saint Brieuc. Elle y débute le jazz auprès de Jean-Philippe Lavergne, Krystian Sarrau et Xavier Garabedian.

Angéline Johnston a pu être engagée comme soliste et choriste dans différentes formations vocales tel que l'Ensemble Baroque de Toulouse (direction Michel Brun), l'Ensemble Antiphona (Direction Rolandas Muléika), le Choeur de l'Orchestre National des Pays de la Loire (Direction Valérie Fayet) et l'Ensemble Consonance (Direction François Bazola). Elle a eu l'occasion de participer aux Rencontres Baroques de Montfrin (Direction Gabriel Garrido) et récemment, à des productions d'opéras au sein des choeurs du Festival d'Opéra du Grand Sud (l'Enlèvement au Sérail de W.A Mozart).

 

En 2020, elle conçoit avec Nicolas Haezebaert le projet Illusiøn(s), portée par Noxe Productions.

Camille Rocher,

Basson

Musicienne éclectique, Camille Rocher débute le basson à l’âge de 8 ans au CRR de Rueil Malmaison dans la classe de Régis Poulain, puis étudie avec Ludovic Tissus au CRR de Cergy-Pontoise. Elle intègre également la Maîtrise des Hauts de Seine de 2005 à 2007.

 

Distinguée en 2017 au concours Jeunes Solistes de la Sorbonne, Camille est admise l’année suivante au CNSM de Paris dans la classe de Gilbert Audin et Philippe Hanon, où elle poursuit actuellement sa Licence de basson, ainsi qu’un cursus de musique de chambre avec Jens Mc Manama, Michel Moragues et David Walter. Elle a fait partie du Quintette Lomoï et s’implique avec des musiciens de sa génération comme Anaïde Apelian, Nicolas Ramez ou encore Judith Chiapparin, en trio avec piano et en quintette à vent.

 

Soucieuse de diversifier ses compétences, elle se spécialise également en basson baroque dans la classe de Giorgio Mandolesi. Parallèlement au basson, Camille complète sa formation en obtenant une Licence de Musique et Musicologie à la Sorbonne. Passionnée par l’enseignement, elle est actuellement en parcours de Diplôme d’Etat au CNSM. Camille est par ailleurs régulièrement amenée à se produire au sein de divers ensembles, tels que l’Orchestre des Jeunes d’Île de France, l’Orchestre Atelier-Ostinato, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France et l’Orchestre Colonne, sous la baguette de David Molard, Pablo Heras Casado, Marzena Diakun, Bruno Mantovani, Pierre-André Valade… "

Tristan Fourault, ténor.

Formé au Conservatoire de Lorient, Tristan débute l’apprentissage du chant choral au sein des chœurs conduits par Fabrine Loret (2002-2012) avant de rejoindre Strasbourg, où il entre au Conservatoire à rayonnement régional en 2012.

Tristan travaille alors de très nombreux ensembles vocaux, en France comme en Europe : Chœur de jeunes Altitudes, Maîtrise de la Cathédrale de Strasbourg (Cyprien Sadek), Chœur des jeunes chanteurs de Strasbourg (Anne-Juliette Meyer, Jean-Philippe Bilmann), Chœur National d’Andorre (Catherine Metayer).

Entre 2014 et 2015, il obtient une bourse d’études et intègre le Chœur de Royal Holloway, Université de Londres, dirigé par Rupert Gough. Ensemble vocal de 24 chanteurs considéré comme l’un des meilleurs chœurs à voix mixtes du Royaume-Uni, Tristan suit alors une formation intensive qui le conduit se produire dans les lieux les plus prestigieux de Grande-Bretagne, du Royal Albert Hall à Buckingham Palace, ou encore en tant que soliste à la radio (BBC 3), et à travailler avec des artistes de renommée internationale (King's Singers, Eric Whitacre, Brandenburg London Orchestra, London Philarmonic Orchestra).

De retour en France, Tristan intègre le Chœur Stella Maris (Olivier Bardot), avec lequel il chante notamment en tant que soliste les Vêpres de Rachmaninov en décembre 2018, et participe à la création Lab.Oratorium du compositeur Philippe Manoury à la Philarmonie de Paris, en juin 2019. À l’été 2019, il intègre le Chœur Mikrokosmos, dirigé par Loïc Pierre. Chœur de renommée internationale, qui renoue avec la transmission chorale et tisse un nouveau rapport avec le public, Mikrokosmos est l’invité de festivals prestigieux (Folles journées de Nantes, Festival des Forêts de Compiègne) et ses spectacles sont repris à de très nombreuses reprises, en France comme à travers le monde.

 

Tristan est également chanteur et administrateur de l'Ensemble Sottovoce, quatuor vocal de jeunes chanteurs français créé en 2011.
 

Association Loi 1901

3 Rue du Val Joyeux

78100 SAINT-GERMAIN-EN-LAYE

contact@noxe-productions.com

www.noxe-productions.com

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram